Fétri déssi à la Togolaise

1/14/2017


Ce n'est un secret pour personne, j'aime beaucoup cuisiner et surtout j'adore manger. Mais par-dessus tout, j'aime beaucoup cuisiner et manger des plats africains. Mais, vivant dans le sud donc très éloigné du célèbre Château rouge, il n'est pas toujours évident de trouver les ingrédients pour cuisiner afro. Mais hier, grande fut ma surprise de tomber sur du gombo frais en faisant mes courses à Auchan. 

Prenant la visite de ma mère pour un prétexte en béton, j'ai décidé aujourd'hui de me mettre au fourneau pour cuisiner le Fetri Dessi , l'une des sauce préférée de ma mère. Etant la sauce top chrono de toute les sauces africaines puisqu'elle ne nécessite pas 10000 ingrédients et des heures de cuisson, je partage avec vous aujourd'hui cette recette qui défie les préjugés culinaires (oui je sais, j'y vais pas de mains morte). Une manière aussi de vous transmettre mon héritage... culinaire. 

Il vous faut: 

200g de Gombos 
400g de viande d'agneau 
2 cubes maggi 
1 gros oignon
1 gros gingembre 
1 pied d'ail 
Sel, poivre 
2 piments antillais
500ml d'eau 
un peu de potasse 

Épulcher l'oignon, le gingembre et l'ail. Découper en morceaux et mixer avec un peu d'eau. Découper la viande en morceau. Les mettre dans une casserole et y ajouter la purée d'épice, le sel, le poivre, un cube Maggi et un demi verre d'eau. Porter à ébullition puis laisser cuire à feu doux pendant 25 min. La viande doit être tendre sans pour autant s'émietter. 

Lavez le gombo et les hacher grossièrement. Les mettre dans une casserole, y ajouter la potasse, le cube Maggi et l'eau. Recouvrir la marmite et porter à ébullition. Enlever le couvercle de la casserole avant que le contenu ne déborde. A l'aide d'un fouet, battre énergiquement la sauce. Si la sauce est trop épaisse, ajouter le bouillon d'agneau passer au chinois. Ajouter les piments antillais (réduit en purée si vous voulez une sauce très relevé). Ajouter la viande (sans le bouillon). remuer, ajuster le sel si besoin. 

Comme toute sauce, la sauce Gombo ne se mange pas seul. Habituellement, il est accompagné de gari (Farine de manioc torréfier),  de pâte de maïs ou de riz. 


Midounou lo (venez manger) 

You Might Also Like

0 commentaires

Instagram

Popular Posts

Like us on Facebook

Flickr Images